CIDECO réalise l’inspection visuelle et la modélisation 3D d’un mur gallo-romain à Autun

Nous avons réalisé l’inspection visuelle et la modélisation 3D d’une partie du mur d’enceinte gallo-romain d’Autun, sur 2 sections d’une longueur totale de plus de 700 mètres.
Le modèle 3D généré sert ainsi de point de référence pour surveiller dans le temps les altérations et les mouvements éventuels du mur de soutènement.

L’inspection visuelle a permis la préconisation d’investigations complémentaires et de travaux de confortement et de restauration.

Au milieu des reprises de maçonnerie qui se sont succédées au cours des siècles, nous avons retrouvé avec émotion des parements qui remontent à l’époque gallo-romaine. Ces parements d’origine sont reconnaissables aux moellons rectangulaires disposés de manière régulière, en alternance d’un rang à l’autre (l’opus vittatum dans l’architecture de la Rome antique).

#ingenierie #scanner #3dmodeling #faro #3dscanning #3d #structure #architecture #histoire #patrimoine #restauration #resilience

CIDECO réalise le diagnostic structure complémentaire du Pavillon de Hanovre

Nous sommes très honorés d’avoir pu réaliser le diagnostic structure complémentaire du Pavillon de Hanovre pour notre partenaire le Département des Hauts-de-Seine. Construit en 1758 pour le Maréchal de Richelieu et déménagé en 1932 dans le Parc de Sceaux. #ingénierie #batiment #structure #patrimoine #rénovation #restauration

diagnostic_structure_cite_grenoble

CIDECO réalise le diagnostic structure des bâtiments de la Cité Administrative Dode à Grenoble

Merci à la Préfecture du département de l’Isère de nous avoir fait confiance pour le diagnostic structure des bâtiments de la Cité Administrative Dode à Grenoble. #ingenierie #batiment #structure #bois

Les Pistes d’Essais du groupe MICHELIN sous la loupe de CIDECO

CIDECO a été missionnée par le groupe MICHELIN pour réaliser un diagnostic complet des Pistes d’essais du site de Cataroux de Clermont-Ferrand. Cette intervention s’effectue non seulement sur un site très étendu (superficie construite de 25 000 m²), mais elle se distingue aussi par la complexité et la diversité des structures du site (béton armé, charpentes métalliques et bois). Impulsée en avril 2018, l’action de CIDECO a duré 6 mois, jusqu’en octobre 2018, et a mobilisé une quinzaine d’experts.

L’équipe a débuté son intervention en procédant à des relevés sur site à l’aide d’un scanner laser 3D pour prendre en compte la complexité des structures. Un drone a été utilisé pour les toitures et les parties en hauteur. Ces techniques ont été complétées par des moyens de mesure plus classiques (télémètre laser, thédolite).

CIDECO a également mené une campagne d’inspection visuelle (mesures et photos) qui a permis de répertorier chaque défaut ou dégradation et de les localiser sur des plans.

Afin de caractériser les propriétés physiques et mécaniques des bâtiments, les investigations ont été réalisées à plusieurs niveaux : des contrôles non destructifs (scléromètre, géoradar, ultrasons, profoscope, porosimètre), des prélèvements d’éprouvettes de béton et d’échantillons métalliques et de bois pour les tester en laboratoire et des sondages géotechniques du sol.

Un inventaire complet des structures, des matériaux et des détails de construction (assemblages, sections des éléments) a été mené et implémenté autour du modèle BIM.

Suite à ce diagnostic complet et à cet inventaire, les éléments structuraux des Pistes d’Essais du groupe MICHELIN ont été classés en différentes catégories en fonction de leur état de dégradation.

Des préconisations ont été formulées en termes de quantités, de coûts et de durées de réalisation et un plan d’actions a été défini en fonction des contraintes économiques et structurales.